Articles 99 et 100 (avocats étrangers)

Information générale

  • Art 99 du décret du 27 novembre 1991 : permet aux avocats d’un État membre de l’Union Européenne qui le souhaitent d’obtenir une équivalence et de devenir avocat en France après avoir passé une épreuve d’aptitude en droit français.

  • Art 100 du décret du 27 novembre 1991 : permet aux personnes ayant obtenu la qualité d’avocat dans un État n’appartenant pas à l’Union européenne d’être inscrite à un Barreau français après avoir réussi un examen de contrôle des connaissances en droit français.

  • Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ARM) conclu le 30 mai 2009 entre le Conseil national des barreaux et le Barreau du Québec : permet aux avocats inscrits à l’un des barreaux de la Province du Québec de bénéficier des dispositions de l’article 100 du décret du 27 novembre 1991.

Les textes de référence

  • La loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971 modifiée
  • Le décret n° 91-1197 du 27 novembre 1991 modifié
  • L’arrêté du 7 janvier 1993

La procédure

La requête afin d’être autorisé à se présenter à cet examen doit être adressée au Président du Conseil National des Barreaux par lettre recommandée avec avis de réception à l’adresse suivante :

Conseil National des Barreaux
22, rue de Londres

75009 PARIS

Pour tout renseignement sur cette voie d’accès à la profession d’avocat en France, veuillez consulter le site du Conseil National des Barreaux.

Seules deux Écoles d’avocats organisent les examens concernés :

© ERAGE 2014-2017 - Tous droits réservés ERAGE, reproduction interdite | Réalisation & Design : Newel Informatique